Prospective

Les préoccupations immédiates et futures du Comité portent sur :

  • l'élaboration de feuille de route nationale de la facilitation des échanges;
  • l'implémentation complète de la dématérialisation des opérations du commerce extérieur;
  • l'imprégnation du maximum d'opérateurs à tous les progrès réalisés en vue de la réduction des délais en vue d'une adhésion de tous à la démarche de facilitation ;
  • le renforcement de la concertation entre les acteurs du commerce extérieur en vue d'éviter des initiatives unilatérales sources de conflits ;
  • l'application effective du travail en continu dans les Ports ;
  • la lutte permanente contre les surcoûts et les frais imprévus dans les procédures en vue de la maîtrise des coûts de toutes les transactions;
  • l'audit permanent des procédures et des coûts;
  • l'amélioration du professionnalisme des chargeurs et des Commissionnaires Agréés en Douane par le renforcement de la formation;
  • la fluidification du commerce de transit à travers la simplification des contrôles aux frontières terrestres notamment par la création des poste de contrôle juxtaposés et la lutte contre les comportements tracassiers sur les corridors ;
  • la création des Centres d'information des opérateurs économiques dans les ports et sur les corridors ;
  • la régularité des ventes aux enchères dans les port (plus de 2 ventes par an);
  • l'adoption d'un véritable système de gestion du risque à la Douane ;
  • l'acquisition de nouveaux scanners à conteneurs et l'amélioration des procédures de passage des marchandises au scanner;
  • le suivi des suites réservées aux recommandations déjà formulées ;
  • les analyses permanentes et affinées sur les délais de passage, à travers notamment l'analyse séquentielle des délais à l'import, à l'export et sur les corridors.