vendredi, 26 janvier 2018 08:20

A Propos

L'article 23.2 de l'Accord sur la Facilitation des Echanges (AFE) dispose que chaque Membre de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) établira et/ou maintiendra un comité national de la facilitation des échanges, ou désignera un mécanisme existant, pour faciliter à la fois la coordination et la mise en œuvre des dispositions de l'Accord au plan interne.

Le Cameroun, dans sa volonté de faciliter les échanges à travers ses frontières s'est doté d'un Comité National de Facilitation des Echanges: le CONAFE.

Placé auprès du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le CONAFE est un organisme paritaire. Il a pour mission de proposer et d'assurer le suivi et la coordination de la mise en oeuvre des mesures destinées à faciliter et à accélérer les échanges commerciaux et les transports internationaux.

A ce titre, il est notamment chargé :

  • d'assurer une coordination entre les organismes concernés par la facilitation des échanges commerciaux et des transports et de renforcer le partenariat entre le secteur public et le secteur privé;
  • de mener ou de faire mener des études visant non seulement à identifier les problèmes ayant un effet sur les coûts, les délais et l'efficacité du commerce international;
  • de proposer des mesures tendant à réduire les coûts et les délais à améliorer l'efficacité du commerce international et à participer à leur mise en oeuvre;
  • de contribuer à la diffusion des informations sur les méthodes et les avantages de la facilitation des échanges commerciaux et des transports internationaux ainsi que sur les meilleures pratiques dans ces domaines;
  • de proposer au Gouvernement, aux organises publics et aux organismes professionnels privés des mesures tendant à la simplification, la normalisation, l'harmonisation et la standardisation des procédures du commerce international;
  • de formuler des recommandations sur l'amélioration de la réglementation et des pratiques en matière d'échanges commerciaux et de transports internationaux;
  • de participer aux efforts internationaux visant à améliorer la facilitation du commerce et l'efficacité commerciale et contribuer aux travaux des organisations internationales chargées de la facilitation des échanges commerciaux et des transports internationaux;
  • d'assurer le suivi de la mise en oeuvre des réformes et des accords visant à faciliter les échanges commerciaux et les transports internationaux;
  • de contribuer significativement à l'amélioration de la position du pays dans les négociations sur la facilitation des échanges commerciaux et les transports internationaux en liaison avec les administrations et organismes compétents;
  • d'exécuter toute autre mission à lui confiée par le Gouvernement en rapport avec son objet.
Published in pages